Bolleville – La Haye

(50 Manche) La Libération

Bolleville, ville lettrineLes fantassins du 314th Infantry Regiment s’élancent sous la pluie Le Major General Troy Middleton prépare l’assaut du VIII US Corps, la date de l’opération est fixée au 3 juillet, avec Lessay pour objectif principal. Le LXXXIV. Armeekorps a été coupé en deux, la majorité de ses forces ont été capturées dans le nord du Cotentin. Néanmoins, en quinze jours, le General Dietrich von Choltitz a constitué un front solide s’appuyant sur un relief de collines qui dominent le champ de bataille. La Haye-du-Puits est le pivot central de la ligne de résistance principale. La 79th US Infantry Division occupe l’aile droite de l’offensive ; les troupes commandées par le Major General Ira Wyche ont fait leurs preuves pendant la prise de Cherbourg. Dans une première phase, la 79th ID doit atteindre l’estuaire de l’Ay et au passage prendre La Haye-du-Puits. Le 314th Infantry Regiment attaque sur la gauche, le 315th IR sur la droite, avec le 313th IR en réserve. Après une préparation d’artillerie de quinze minutes, c’est sous la pluie que les fantassins du 314th Infantry Regiment, commandé par le Colonel Warren Robinson, s’élancent à 5h30, une compagnie de chaque côté du chemin GC 23 vers La Haye-du-Puits. Le premier obstacle est la colline 121, le Mont de Doville, que les GI’s peuvent apercevoir sur leur gauche à environ deux kilomètres. Peu de temps après, les Américains se heurtent aux avant-postes du Kampfgruppe de la 243. Infanterie-Division ; des tirs de mitrailleuses et de mortiers venant du talus de la voie ferrée, parallèle à la route, stoppent la progression. L’action d’un homme, le Private William Thurston, qui neutralise un poste ennemi, ouvre une brèche dans la ligne de défense, dans laquelle s’engouffrent les Américains. Alors que la nuit commence à tomber, le 3rd Battalion aborde la pente sud-ouest du mont de Doville, couvert par le 1st Battalion ; l’obscurité devient totale, les communications sont perdues avec les troupes de tête. Enfin vers 3h30, l’information tombe au PC du régiment : le sommet de la cote 121 est atteint ; le 2nd Battalion est envoyé en renfort pour appuyer l’action du 3rd Battalion. La position est « nettoyée » dans la matinée du 4 juillet, offrant aux observateurs d’artillerie une vue imprenable sur La Haye-du-Puits. À la fin de la journée, le 1/314th IR atteint Bolleville et creuse ses trous pour la nuit, alors que le harcèlement de l’artillerie ennemie s’intensifie ; la jonction est établie à l’est avec les paras de la 82nd US Airborne Division. © Sources : Objectif La Haye-du-Puits par Georges Bernage, The Cross of Lorraine : a combat history of the 79th Infantry Division, Breakout and Pursuit de Martin Blumenson

> Bolleville – Monuments et vestiges