Le Chefresne – Percy-en-Normandie

(50 Manche)

Le Chefresne, ville lettrineLe General Feldmarschall von Kluge constate l’échec du XLVII. Panzerkorps Alors que le XIX US Corps du General Charles Corlett prend en charge un front d’une dizaine de kilomètres, à l’ouest de la Vire, le XLVII. Panzerkorps arrive dans le secteur. Pendant la nuit du 28 juillet, la 2. Panzer-Division franchit la Vire à Tessy-sur-Vire et se prépare à contre-attaquer. Lorsque la 30th US Infantry Division s’élance vers Tessy, les Américains sont stoppés devant Moyon et Troisgots. Sur le flanc droit, un groupement du Combat Command A, commandé par le Brigadier General Maurice Rose, perce jusqu’à Villebaudon. Le CCA se retrouve isolé, lorsque l’ennemi coupe la route de Saint-Lô, au carrefour de La Denisière. Le lendemain 29 juillet, le carrefour est repris ; le CCA poursuit sa progression et atteint Percy sans pouvoir s’en emparer ; les Américains empêchent l’unité de reconnaissance de la 116. Panzer-Division de prendre le Mont Robin, au nord-est de la ville. Le 30 juillet, la 28th ID du Major General Lloyd Brown est engagée afin de verrouiller la route de Percy, tandis que la 29th ID appuie l’attaque sur Tessy. Le General Feldmarschall Hans von Kluge, chef de l’Oberbefehlshaber West, se rend au PC du XLVII. Panzerkorps, au nord de Saint-Sever ; il constate l’échec de l’offensive ; très diminué après trois jours de combats, le Panzerkorps est contraint à la défensive. Le 1er août, les combats pour Percy sont très violents, face à des éléments de la 2. SS-Panzer-Division ; sur l’aile droite, la 4th ID se bat à La Cannière ; les GI’s inexpérimentés de la 28th ID subissent de lourdes pertes, mais ils pénètrent enfin dans la ville en ruines. Sur le flanc gauche, Tessy-sur-Vire est libéré. Le mercredi 2 août, le CCA est mis en réserve près de Villebaudon ; la 30th Infantry Division se réorganise près de Tessy. Le CCB du Brigadier General Isaac White rejoint le secteur du XIX US Corps, la progression vers Vire reprend. La 2. Panzer-Division a été renforcée par un régiment de grenadiers de la 363. Infanterie-Division ; les Allemands combattent pied à pied, adossés à la ligne de crêtes de Villedieu-les-Poêles à Pont-Farcy. Le 82nd Armored Reconnaissance Battalion, dirigé par le Lieutenant Colonel Wheeler Merriam, roule en tête de la colonne. Le PC d’un régiment de grenadiers de la 2. SS-Panzer-Division, installé entre le hameau du Chefresne et Le Chêne-Guérin, se replie ; en fin de soirée, l’avant-garde du CCB traverse Le Chefresne et bivouaque au nord de Margueray vers 22 heures. © Sources : Breakout and Pursuit par Martin Blumenson, Operational History Second Armored Division Operation Cobra, Fighting the Breakout par David C. Isby, Chemins oubliés du bocage par André Laroze

> Le Chefresne – Monuments et vestiges