Sommervieu

(14 Calvados) La Libération

Sommervieu, ville lettrineLe chef de la 151st Infantry Brigade est porté manquant En fin de matinée du 6 juin, les forces d’assaut de la 69th Infantry Brigade ont presque atteint tous leurs objectifs dans le secteur de Ver-sur-Mer ; après une résistance acharnée, vers 11 heures les défenseurs du WN 33 agitent un drapeau blanc. La 151st Infantry Brigade, commandée par le Brigadier Ronald Henry Senior, débarque en renfort sur King Beach entre 10h30 et 12 heures. Les plages et les sorties sont embouteillées de troupes et de véhicules, la brigade se regroupe en début d’après-midi dans une zone entre Meuvaines et Ver-sur-Mer. Chaque bataillon forme une colonne mobile de tête, constituée d’une compagnie d’infanterie cycliste, d’unités de mortiers et de mitrailleuses, et d’armes lourdes sur chenillettes Carrier ; le 6th Battalion Durham Light Infantry bénéficie de l’appui d’un squadron de Sherman du 4th/7th Royal Dragoon Guard’s. Les colonnes se mettent en route vers 15h30. Le 6th Battalion DLI suit l’itinéraire de la 69th Brigade, passe à l’est de Crépon et se dirige vers Villiers-le-Sec. Le 9th Battalion Durham Light Infantry, mené par le Lieutenant-Colonel Humphrey Woods, suit la route qui mène de Crépon à Bayeux ; les Britanniques subissent par erreur une attaque des chasseurs de la RAF, heureusement, aucune perte n’est à déplorer. Dans l’après-midi, vers 15 heures, le Brigadier Senior part en jeep avec son officier des Renseignements se rendre compte des opérations ; brusquement, tout contact est perdu avec l’officier alors qu’il doit se trouver près de Bazenville, est-il tombé dans une embuscade ennemie ? Le Brigadier est porté manquant. Cet évènement ralentit la progression de la brigade, le Major-General Douglas Graham nomme un nouveau chef temporaire : le Lieutenant-Colonel R.P. Lidwill, qui dirigeait jusque là le 8th DLI. La colonne mobile du 9th Battalion DLI atteint Sommervieu vers 18h30, en une heure le village est sécurisé. Le 8th DLI et le PC du bataillon arrivent et s’installent à Sommervieu pour la nuit, tandis que le 9th DLI s’arrête un kilomètre au sud, près du hameau de La Croix-Caugy. © Sources : Gold Beach de Simon Trew, Intelligence War Diary 9th Bat Durham Light Infantry, Intelligence War Diary 151st Brigade HQ

Sommervieu – Monuments et vestiges