Etienville

(50 Manche) La Libération

Etienville, ville lettrineDes débuts difficiles pour les GI’s de la 90th Infantry Division La 90th US Infantry Division a débarqué sur Utah Beach du 6 au 10 juin 1944, elle est commandée par le Brigadier-General Jay Mac Kelvie. L’unité connait des débuts difficiles, dès son premier engagement le matin du 10 juin, l’attaque sur Amfreville se solde par une centaine de pertes. Nouvel échec en fin de journée vers Pont-l’Abbé avec encore 129 hommes hors de combat. Le 11, l’assaut est relancé avec les trois bataillons du 358th Infantry Regiment sur Pont-l’Abbé, derrière un barrage d’artillerie ; un début d’encerclement de la ville se dessine, mais sans emporter la décision. La journée du 12 ne voit pas de progression, de plus le Colonel James Virgil Thompson, chef du 358th IR, est blessé pendant les combats ; vers 17h, l’artillerie et l’aviation américaines bombardent violemment la ville. Enfin, dans la nuit du 12 au 13 juin, les GI’s pénètrent dans une ville silencieuse et détruite, les Allemands ont évacué la localité. Le 14, le 358th Infantry Regiment progresse vers l’ouest de la ville. Les combats durent la matinée, au nord d’Étienville les Américains prennent le contrôle du carrefour de la D24 qui mène à Valognes. Des unités du 507th Parachute Infantry Regiment prennent le relais tandis que le 358th IR poursuit vers La Bonneville. © Sources : La bataille du Cotentin par Georges Bernage

> Etienville – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports