Fontaine-le-Pin

(14 Calvados) La Libération

Fontaine-le-Pin, ville lettrine« Naprzod ! », la revanche des Polonais Après la libération de Caen, le General Montgomery lance deux grandes opérations qui ont pour objectif Falaise. Le 7 août 1944, c’est Totalize qui débute. Britanniques, Canadiens et Polonais partent à l’attaque de nuit. Le 8 août, les chars des 4th Candian Armoured Division et 1st Polish Armoured Division enfoncent les lignes allemandes. Mais les Allemands utilisent la tactique des villages fortifiés et des contre-attaques éclairs; les Canadiens perdent quarante-trois chars sur la cote 111. Dans la nuit du 9 au 10 août, les Argyll and Sutherland Highlanders of Canada de la 10th Infantry Brigade prennent la cote 195, au nord de Potigny. Le 13 août, les Canadiens obtiennent une tête de pont sur la Laize à Clair-Tison. Le 14, Montgomery poursuit sur Falaise avec Tractable. Un violent bombardement des lignes allemandes précède l’assaut, le General Maczek lance les blindés polonais vers Potigny et Fontaine-le-Pin. Les Polonais s’emparent d’Assy, le lendemain le 8th Chasseur repousse les Allemands de la 89. Infanterie Division hors de Potigny. Le 24th Lanciers avance vers Ussy, où quelques chars Tigre de la SS-Panzer-Abteilung 102 se replient et permettent aux Polonais de libérer Fontaine-le-Pin. ©

> Fontaine-le-Pin – Monuments et vestiges