Graignes

(50 Manche) La Libération

Graignes, ville lettrineLes parachutistes américains assiégés Dans la nuit du 6 juin 1944, de nombreux parachutistes américains atterrissent loin de leur drop zone. Ils sont 160 paras du 507th Parachute Infantry Regiment de la 82nd US Airborne Division, regroupés à Graignes, au sud de carentan. Les Américains détruisent le pont, mais se retrouvent encerclés par les Allemands, avec quelques habitants du village. Les Américains sont submergés par le nombre, une poignée de paras survivants s’échappe par les marais. Un mois plus tard, le 7 juillet, la 30th US Infantry Division arrivant de l’est atteint Le Dézert ; mais le relief de vallées profondes, où coulent des rivières et des marécages, rendent la progression difficile. Le 9 juillet, les Américains du 113rd Cavalry Group franchissent le canal Taute-Vire ; menacée d’encerclement, une compagnie de la division SS Götz von Berlichingen est contrainte de se replier, ce qui permet aux Américains d’occuper Graignes sans combat. ©

> Graignes – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports