Grentheville

(14 Calvados) La Libération

Grentheville, ville lettrineLa percée des chars de la 11st Armoured Division “Nous sommes enthousiasmés par votre plan…”, telle est la réponse du General Eisenhower à l’annonce de l’offensive du General Montgomery à l’ouest de l’Orne. L’offensive Goodwood bénéficie d’un appui aérien massif. Le 18 juillet, à 7h30, les B24 de la 8th US Air Force bombardent une large zone de Grentheville à Bourguebus. Les Allemands vivent un enfer; en première ligne, la 16.Luftwaffe-Feld-Division est anéantie. Vers 9h, les chars de la 11st Armoured Division progressent vers Le Mesnil Frementel, le C Squadron du 2nd Fife and Forfar Yeomanry perd 18 Sherman devant Cagny. À 11h30, Le Mesnil Frementel est pris et une centaine de grenadiers de la 21.Panzer-Division sont faits prisonniers. Confrontés aux canons d’assauts et à l’artillerie allemande, les Britanniques – chars du 3rd Royal Tank Regiment et du 2nd Fife and Forfar Yeomanry – contournent Grentheville par l’ouest et par l’est. Vers midi, les Allemands débordés commencent à se replier vers Soliers. La 3.Kompanie du Sturmgeschütz-Abteilung 200 tient le bourg jusqu’à 15h. Les Britanniques entrent dans Grentheville en fin d’après-midi. ©

> Grentheville – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports