Grimesnil

(50 Manche) La Libération

Grimesnil, ville lettrine5 000 Allemands capturés à Roncey Le Combat Command B de la 2nd US Armored Division s’est engouffré dans le couloir ouvert par l’Opération Cobra ; le 27 juillet les blindés américains progressent vers le sud-ouest, bousculent les restes de la Panzer-Lehr Division et de la 275. Infanterie-Division ; le lendemain ils atteignent Saint Denis-le-Gast, une force poursuit vers Lengronne, une autre remonte vers Les Hauts-Vents et traverse Grimesnil. Au soir du 28 juillet, le General Middleton, chef du VIIIth US Corps donne ses ordres, la 6th US Armored Division sur Granville, la 4th US Armored Division vers Cérences. Le lendemain, la 4th US Armored Division appuyé par un régiment de la 8th US Infantry Division s’élance de Coutances, et progresse en deux colonnes ; l’opposition et faible, quelques chars allemands sont détruits. La jonction avec le CCB de la 2th US Armored Division scelle le destin des troupes allemandes, encerclées dans une poche dont le centre est Roncey. Pendant la nuit du 29 juillet, les Allemands font plusieurs tentatives pour percer les lignes américaines, dans le secteur de Cérences, ou à Saint Denis-le-Gast où une force d’un millier de combattants et d’une centaine de véhicules force le passage. Le 30, le General Wood voit la progression de ses blindés stoppée, les ponts sur la Sienne sont détruits devant Cérences et au sud de Lengronne. Pendant l’après-midi, le génie pose des ponts sur la Sienne et le CCB peut reprendre sa chevauchée vers Avranches. © La Libération, l’histoire officielle américaine de Martin Blumenson

> Grimesnil – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports