Isigny-sur-Mer

(14 Calvados) La Libération

Isigny-sur-Mer, ville lettrineLe général de Gaulle aide la population Au soir du 6 juin 1944, le général Kraiss, qui commande la 352e Division d’infanterie, constate qu’il est impuissant à repousser le débarquement allié. Les Américains du IIe Corps ont subi de lourdes pertes à Omaha Beach et à la Pointe du Hoc, mais contrairement aux Allemands ils se renforcent sans cesse, débarquant hommes et matériel. Le 7 juin, la 1re Division d’infanterie atteint, à Formigny, la nationale qui relie Isigny-sur-Mer à Bayeux. Le 8 juin, la 29e Division d’infanterie atteint Grancamp et La Cambe. Le 9 juin, Isigny est de nouveau bombardée par la marine alliée qui provoque de nombreux incendies, les 2e et 3e Bataillons du 175e Régiment d’infanterie attaquent, avec l’appui des chars du 747th Tank Battalion. Les Américains libèrent Isigny-sur-Mer et font de nombreux prisonniers. Le général De Gaulle foule de nouveau le sol de France à Courseulles-sur-Mer le 14 juin; il se rend d’abord à Bayeux où il fait son premier discours aux Français libérés, puis il est reçu à Isigny-sur-Mer et remet 200 000 francs au maire, pour aider la population complètement démunie. ©

> Isigny-sur-Mer – Monuments et vestiges