La Chapelle-Cécelin

(50 Manche) La Libération

La Chapelle Cécelin, ville lettreLe général von Klüge veut tenir Villedieu-les-Poëles La 4th US Infantry Division et la 3rd US Armored Division attaquent vers Villedieu-les-Poêles, dans la matinée du 30 juillet. Après une bonne progression, la 4th US Infantry Division est bloquée à quelques kilomètres de la ville. La 3rd US Armored Division franchit la Sienne à Hambye, mais les éléments de tête du CCB sont à leur tour bloqués à l’approche de Villedieu par la forte résistance allemande et s’arrêtent pour la nuit. Avec l’arrivée du 8th US Infantry Regiment, le General Barton réorganise et motive ses troupes au cours de la journée du 31 août. Au QG de la 7. Armee, le général von Klüge prend la mesure du désastre quand il apprend que les Américains sont à Avranches, tenir Villedieu devient un enjeu vital. Deux jours plus tard, le 2 août, les fantassins du 12th US Infantry Regiment de la 4th Infantry Division entrent dans Villedieu-les-Poêles. Le lendemain, le General Barton lance toute la division à l’assaut, un groupement d’infanterie et de blindés contourne les Allemands et franchit la Sée à Cuves ; la poussée principale démarre du sud de Villedieu vers Saint-Pois. La Chapelle-Cécelin est libéré par cette offensive qui mène les Américains devant Saint-Pois au soir du 4 août. © La Libération, l’histoire officielle américaine, Martin Blumenson – Fighting the Breakout, David C. Isby

> La Chapelle-Cécelin – Monuments et vestiges