La Coulonche

(61 Orne) Monuments et vestiges

La Coulonche, monument lettrineStèle Captain Thomas Montag Stèle à la mémoire du Captain Thomas Neil Montag, pilote au 395th Squadron, 368th Fighter Group du 71st Fighter Wing de la 9th US Air Force. Le 14 août 1944, le Captain Montag décollait à bord de son appareil P47 Thunderbolt de l’Advanced Landing Ground A3 à Cardonville, pour une mission de reconnaissance. Dans le secteur de la forêt des Andaines, il repéra une cible et attaqua un véhicule allemand ; dans sa manœuvre de remontée, il percuta un arbre et s’écrasa près du mont en Gérôme, le point culminant du massif forestier à 304 mètres d’altitude. Il était âgé de 25 ans, il repose au cimetière américain de Saint-James. Grâce au travail de l’ANSA (Association Normande du Souvenir Aérien), une stèle fut inaugurée en 2013, en présence de membres de la famille du pilote. Situation : rejoindre la D18 au sud de la ville, puis prendre la D208 vers Dompierre, rouler environ trois kilomètres et entrer dans la forêt, prendre la première à gauche direction l’Étoile des Andaines, la stèle est à cinq-cents mètres au bord de la route sur la gauche (à demi cachée par la végétation)

Stèle aviateurs americains Stèle non liée directement ni au Débarquement, ni à la bataille de Normandie, puisqu’elle commémore le crash d’un B17 américain en 1943. Le 4 juillet 1943, une formation de bombardiers américains appartenant au 533rd Bomber Squadron du 381st Bomber Group, 1st Bomber Wing de la 8th US Air Force, avait comme objectifs la gare et l’aérodrome du Mans ; sur le trajet retour, l’appareil fut touché par la chasse ennemie, deux mitrailleurs furent tués, les autres membres d’équipages évacuèrent l’avion, l’un se tua à l’atterrissage, deux autres furent faits prisonniers, les cinq derniers furent pris en charge par la Résistance. La stèle a été inaugurée en 1994, à l’occasion du 50e anniversaire. Situation : près de la mairie

La coulonche – La Libération