La Haye-Pesnel

(50 Manche) La Libération

La Haye-Pesnel, ville lettrineL’aile gauche de la 7. Armee s’effondre devant le VIIIth US Corps Âpres la libération de Coutances, le 28 juillet 1944, rien ne semble pouvoir arrêter le VIIIth US Corps dans son avance ; les mines, les véhicules allemands détruits et les embouteillages des colonnes américaines sont les principaux freins à la progression. Les 6th et 4th US Armored Division sont en pointe, appuyées par des groupements de combat motorisés des 79th et 8th US Infantry Divisions. Le 29 juillet, les Américains s’emparent de Bréhal. Le General Middleton, chef du VIIIth Corps, confie la mission de prendre Avranches à la 4th Armored Division, une unité expérimentée ; le Major General John S. Wood donne ainsi au Brigadier General Dager le commandement des deux groupes de combat de la division ainsi que du groupe motorisé de la 8th US Infantry Division ; Dager lance le CCB en tête de la poursuite. Dans l’après midi du 30 juillet, après que le génie eut rétablit le passage sur la Sienne, les colonnes blindées s’élancent. Le groupement commandé par le Brigadier General Dager bousculent quelques actions de retardement allemandes, traversent La Haye Pesnel vers 14h30, puis atteignent Sartilly ; dans la soirée, les Américains entrent dans Avranches. © La Libération, l’histoire officielle américaine, Martin Blumenson

> La Haye-Pesnel – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports