Langrune-sur-Mer

(14 Calvados) La Libération

Langrune-sur-Mer, ville lettrineLa confusion est totale secteur Nan Red Beach Les six LCIs transportant le N°48 Royal Marine Commando se présentent devant Sword Beach, secteur Nan Red, à 8h43. La marée haute cache les nombreux pièges posés par les Allemands, deux chalands heurtent des mines et coulent, des hommes se noient ; le LCI du Lieutenant-Colonel James Moulton est accroché par un obstacle mais parvient à se dégager, un autre est bloqué à plus de cent mètres de la plage, les soldats doivent nager. Quand les Commandos prennent pied sur le rivage, la confusion est totale, ils sont accueillis par les tirs du WN 27, la plage est surchargée de véhicules, de morts et de blessés, ils réussissent à rejoindre la route côtière de Saint-Aubin-sur-Mer et se regroupent. Le Lieutenant-Colonel Moulton a perdu près de 40% de son effectif, il dirige ses troupes vers leurs objectifs ; la A Troop prend la tête et suit la route vers le centre de Langrune-sur-Mer, tandis que la B Troop se dirige vers la côte et le WN 26. Vers 11 heures, les bérets verts atteignent l’église Saint-Martin ; les A et Z Troops s’alignent au sud dans l’éventualité d’une contre-attaque blindée ennemie. Après un bombardement naval, les X et B Troops progressent dans les rues obstruées d’obstacles qui mènent au WN 26, tenu par une compagnie du Grenadier-Regiment 736 ; le chef de la B Troop, le Captain Jim Perry, est tué par un sniper, En fin d’après-midi, avec le support de deux chars Centaur, les Commandos atteignent l’objectif, mais les obus HE sont inefficaces sur le mur anti char qui bloque un accès ; à la tombée de la nuit, les opérations cessent. Le lendemain 7 juin, une attaque coordonnée est préparée avec le renfort de deux tanks M10. L’assaut débute à 11h30, les mines sont explosées avec des torpilles Bangalore, puis le mur anti-char est pilonné à coup d’obus ; les B et Z Troops commencent à nettoyer les tranchées et les blockhaus, il est 14h30. Au même moment, avec la A Troop, un Sherman force le passage par le front de mer et pénètre au cœur du dispositif ennemi ; la résistance allemande s’effondre, les Britanniques font trente et un prisonniers. © Sources : Gold Juno Sword de Georges Bernage, Juno Beach de Ken Ford, War Diary N°48 Royal Marine Commando

> Langrune-sur-Mer – Monuments et vestiges