Le Dézert

(50 Manche) La Libération

Le Dézert, ville lettrineAvantage aux défenseurs Allemands dans les marais Au début du mois de juillet 1944, l’aile droite du front américain progresse lentement entre Carentan et Saint-Lô. Le 7 juillet le XIX US Corps du General Corlett attaque à l’ouest de la Vire. Le 84. Armee-Korps Corps du General von Choltitz est contraint d’engager toutes ses réserves. La région est marécageuse et favorise la défense, les Allemands des divisions d’élite Das Reich et Götz von Berlichingen se battent avec acharnement, et ne reculent qu’à l’extrême limite. Le 7 juillet au soir, les Américains prennent Saint-Jean-de-Daye ; le 10 ils atteignent Le Dézert. Le 11, La Panzer-Lehr-Division, qui arrive du secteur de Caen, lance une forte contre-attaque et reprend Le Dézert ; mais après quelques kilomètres, les hommes de la 9th US Infantry Division, avec l’appui des chasseurs bombardiers, stoppent les Allemands qui reculent et abandonnent Le Dézert. ©

> Le Dézert – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports