Le Mesnil-Patry

(14 Calvados) La Libération

Le Mesnil Patry, ville lettrineLes Canadiens sont tenus en échec par la Hitlerjugend Le 7 juin 1944, la 7e Brigade du Brigadier Foster avance facilement à l’ouest de Caen. Le Royal Winnipeg Rifles libère Secqueville-en-Bessin et Putot-en-Bessin, tandis que le Regina Rifle Regiment s’empare de Norrey-en-Bessin et Bretteville-l’Orgueilleuse. Mais l’offensive canadienne est stoppée par la 12e SS Panzer-Division Hitlerjugend, qui vient d’arriver sur le front. Le 11 juin, les Canadiens lancent une attaque sur la vallée de la Mue; les Allemands utilisent cette vallée boisée et très encaissée pour harceler les Canadiens. Les fantassins du Queen’s Own Rifles of Canada montés sur les chars du 1st Hussars Regiment démarrent de Norrey; ils traversent Le Mesnil-Patry, mais une violente contre attaque de chars et de fantassins de la Hitlerjugend repoussent les Canadiens, les pertes sont sévères. Le Mesnil-Patry est perdue, et ne sera repris qu’avec l’offensive Epsom du 25 juin. ©

> Le Mesnil-Patry – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports