Le Mesnil-Villement

(14 Calvados) La Libération

Le Mesnil-Villement, ville lettrineVon Klüge ordonne le repli général à l’est de l’orne Les Britanniques franchissent l’Orne à Thury-Harcourt le 13 août, et approchent de Condé-sur-Noireau. Le XXX British Corps, commandé par le General Horrocks, repousse inexorablement les forces allemandes au nord et à l’ouest de la poche. Le 16 août, les Britanniques sont aux portes de Falaise ; le maréchal Günther von Kluge, chef du Heeresgruppe B, fait un exposé téléphonique de la situation au général Jodl, chef des opérations à l’Ober-Kommando der Wehrmacht. Sans attendre l’accord de Hitler, von Klüge ordonne un retrait des armées allemandes à l’est de l’Orne, qui sera effectué en deux ou trois mouvements de nuit. La 5. Panzer-Armee tente de contenir l’avance alliée sur une ligne Falaise-Les Loges Saulces-Condé-sur-Noireau. Dans la même journée le XXX British Corps libère Pont-d’Ouilly, puis atteint Le Mesnil-Villement, repoussant les débris de la 277. Infanterie-Divison. Ménil-Hubert et Ségrie-Fontaine sont dépassés le lendemain. Le 17 août, Falaise tombe enfin, mais les Alliés ont payé cette victoire très cher. ©

> Le Mesnil-Villement – Monuments et vestiges