Le Mesnilbus

(50 Manche) La Libération

Le Mesnilbus, ville lettrineBlitzkrieg pour les blindés américains Lancée au matin du 25 juillet 1944, l’opération Cobra obtient quelques succès, mais à la fin de la journée la percée ne s’est pas produite. Le lendemain, le General Collins, chef du VIIth US Corps, décide d’engager les divisions blindées pour obtenir la rupture. Le 27, la 1st US Infantry Division prend Marigny à l’ouest, la 90th US Infantry Division libère Périers à l’est. Le CCB du Colonel Boudinot avance sur la nationale Saint-Lô-Coutances, mais il se heurte à des actions de retardement d’unités blindées SS. Le VIIIth US Corps qui a attaqué sur le front Périers-Lessay progresse rapidement dans la journée du 27 juillet. Le 28, le CCB de la 4th US Armored Division prend Coutances ; le CCB de la 2nd US Armored Division encercle par le sud plusieurs milliers de soldats allemands dans une poche dans le secteur de Roncey. A l’ouest de Saint-Lô, la 83rd US Infantry Division repousse les SS de la 17. Panzergrenadier Division, le 29 juillet les fantassins du 331st Infantry Regiment libèrent Le Mesnilbus et atteignent Montcuit. ©

> Le Mesnilbus – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports