Le Plessis-Grimoult

(14 Calvados) La Libération

Le Plessis-Grimoult, ville lettrineLes Alliés à l’assaut du Mont Pinçon Le 3 août 1944 en Normandie, Hitler ordonne un racourcissement du front tenu par le Panzergruppe Eberbach, en vue de l’offensive sur Mortain. Les Britanniques du XXXth Corps entrent dans Aunay-sur-Odon le 5 août, et arrivent devant le Mont Pinçon. C’est un sommet de 400 m de haut et une position clé du secteur, où les Allemands sont solidement retranchés. Le 6 août, vers midi, les Britanniques attaquent, mais en peu de temps les mortiers et les mitrailleuses allemandes stoppent net l’offensive de deux bataillons de la 129th Brigade de la 43rd Infantry Division Wessex. En fin d’après-midi, quelques chars du 13/18th Hussars, de la 27th Armoured Brigade, percent les lignes allemandes et atteignent le sommet; mais il faut l’arrivée de l’infanterie du Battalion The Wiltshire Regiment pour consolider les positions. Le lendemain les Britanniques libèrent Le Plessis-Grimoult, où ils découvrent l’épave d’un Tigre Royal. ©

> Le Plessis-Grimoult – Monuments et vestiges