Lithaire

(50 Manche) La Libération

Lithaire, ville lettrineUne semaine en enfer pour la « Tough Ombres » Depuis le 3 juillet 1944, le VIIIth US Corps du General Middleton tente de s’emparer de La Haye du Puits ; auparavant les Américains doivent conquérir plusieurs collines, dont le mont Castre qui contrôle tout le secteur et qui est l’objectif de la 90th US Infantry Division. La pluie cesse enfin le 5, la météo permet le soutien aérien ; le 359th Infantry Regiment subit de lourdes pertes mais réussit à établir deux « têtes de pont » sur les flancs nord et nord est du mont Castre. Le 6 juillet, le General Landrum engage la division dans une manoeuvre d’enveloppement ; à la tombée de la nuit les Américains tiennent la cote 122. Dans la matinée du 7, le 3rd Bn 358th Inf perce les défenses allemandes devant Lithaire, le 3rd Battalion et le 90th Reconnaissance Troop passent sous le contrôle du 359th IR ; vers 18h, les Américains s’emparent de Lithaire et capturent 75 soldats allemands. Dans la vallée, au sud ouest du mont Castre, le 359th IR signale de fortes concentrations de troupes, le feu massif de l’artillerie brise toutes les attaques allemandes. Le 8 juillet, la 79th US Infantry Division entre dans La Haye du Puits. Le 10 juillet, la 90th ID lance une attaque générale, à la fin de la journée les Américains peuvent enfin considérer que la ligne Mahlmann est brisée dans le secteur du mont Castre. © La Libération, l’histoire officielle américaine, Martin Blumenson – After Action Reports 90th US Infantry Division

> Lithaire – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports