Livet-en-Saosnois

(72 Sarthe) La Libération

Livet-en-Saosnois, ville lettrineLes combats de la 2e DB dans la Sarthe

Les Français sur les talons des Allemands Le 11 août 1944, les Français ne laissent pas de répit aux Allemands. Organisés en sous-groupements mobiles composés d’infanterie, de chars, de Tank destroyers et d’artillerie mobile, chaque commandant se voit attribuer une zone d’opérations. En début d’après-midi, le sous-groupement Minjonnet chasse les Allemands de Louvigny, subissant quelques pertes dues à des canons antichars. La section Maret, montée sur les chars du peloton Nouveau, surprend les Allemands et fait des prisonniers dans le hameau de Montreignier. Avec la tombée de la nuit, le PC du colonel de Langlade s’installe à Louvigny, rejoints par un groupement américain. Partant de Montreignier, une patrouille fait une reconnaissance nocturne vers Livet-en-Saosnois, le bourg est vide d’Allemands. (source : Hubert Pittino, Combats de la 2e DB en Normandie) ©

> Livet-en-Saosnois – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports