Louvigny

(14 Calvados) La Libération

Louvigny (14), ville lettrineNom de code : opération Atlantic pour le II Canadian Corps La 2nd Infantry Division, rattachée au II Canadian Corps, est positionnée sur la rive gauche de l’Orne, à l’ouest de Caen. Dans le cadre de l’opération Atlantic, le 18 juillet en début de matinée, le Royal Regiment of Canada, commandé par le Major J. C. Anderson, lance l’assaut sur Louvigny : la B Company sur l’aile est, la A Company au centre ; sur le côté ouest, à l’approche du château et de l’église, la D Company se heurte aux grenadiers SS de la division Leibstandarte, le Major J. D. Fairhead est tué, tous les officiers sont hors de combat. Un violent duel d’artillerie oppose les deux camps. En fin d’après-midi, le Major T. F. Whitley arrive en appui avec la C Company et constate la situation. Il réorganise la D Coy sous les ordres du Sergeant O. C. Tyron et la positionne à l’angle sud-ouest du périmètre du château. Un plan d’attaque est préparé avec le Captain D. S. Beatty, mais ce dernier est blessé en rejoignant son unité ; sous le tir des mortiers ennemis, les Canadiens sécurisent la partie nord du bourg ; des civils informent que les Allemands ont un PC bien défendu au sud de la localité. Alors que l’obscurité est tombée, le Major Whitley décide un repli dans les vergers au nord, pour la nuit. Le lendemain matin, après un intense pilonnage de l’artillerie, à 6h, la C Company s’avance en direction du château, tandis que la B Company est chargée de conquérir la localité ; à 9h tout est terminé, le château est pris aux SS, le bourg est libéré sans combat, il avait été discrètement évacué par les Allemands pendant la nuit. Les habitants de Louvigny offrent un petit-déjeuner fastueux à leurs libérateurs. © Sources : Bataille de Caen par Jean-Pierre Benamou, Fields of Fire The Canadians in Normandy par Terry Copp, War Diary The Royal Regiment of Canada, After Action Report par le Major Whitley

> Louvigny – Monuments et vestiges 

Centrer
Circulation
A vélo
Transports