Magneville

(50 Manche) La Libération

Magneville, ville lettrineLa 9th US Infantry Division stoppée sur la Douve Après la prise de Saint Sauveur le Vicomte par la 82nd US Airborne Division, la 9th US Infantry Division tente de franchir la Douve ; c’est le lancement de l’opération dont l’objectif est de couper le Cotentin en deux. Le 16 juin, le 47th Infantry Regiment avance vers Valognes, sur l’axe de la route nationale, pendant que le 2d Battalion du 60th Infantry Regiment commandé par le Lieutenant Colonel Kauffman entre dans Sainte Colombe. Le cours de la Douve est étroit à cet endroit, et les Américains tentent le franchissement. La Company E et les chars de la Company B du 746th Tank Battalion s’élancent, franchissent deux ponts, le troisième est détruit, la progression des blindés est stoppée. Les fantassins poursuivent et tombent sous le feu de l’artillerie allemande. La situation des Américains devient sérieuse ; les Company F et G envoyés en renfort sont contraintes de s’enterrer près des ponts. La Company G parvient à rejoindre la E, un camion apporte des munitions et permet aux Américains de tenir la tête de pont. Pendant la nuit suivante le 3rd Battalion vient renforcer le 2nd Battalion. Le lendemain l’assaut est relancé, le 60th Infantry Regiment libère Néhou et Magneville. © United States War Department’s Historical Division Center of Military History Army Washington, D.C.

> Magneville – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports