Mahéru

(61 Orne) La Libération

Mahéru, ville lettrineLes Alliés ont-ils commis une erreur stratégique ? Mi-août 1944, les Alliés sont à la veille d’une grande victoire en Normandie, la 7. Armee et la 5. Panzer-Armee entament un grand mouvement de repli vers la Seine. Mais la Bataille de la poche de Falaise n’est pas terminée, et le Commandement allié sous-estime l’importance des forces allemandes qui n’ont pas encore évacué le « chaudron ». Montgomery et Bradley stoppent deux divisions blindées devant Argentan, et ordonnent une vaste manœuvre d’encerclement en remontant vers le nord, le long de la Seine. Mais une fois encore, les chefs alliés ont sous-estimé les ressources déployées par les Allemands pour franchir le fleuve. La 1st US Army doit progresser sur l’axe Dreux-Elbeuf. Le 19 août, la 2nd Armored Division du Major General Edward Brooks démarre de la région de Sées. Les deux Combat Command avancent parallèlement. Le 67th Tank Battalion traverse Moulins-la-Marche, libère Mahéru sur son passage, et arrête sa chevauchée dans la soirée à Sainte-Anne. ©

> Mahéru – Monuments et vestiges