Maltot

(14 Calvados) La Libération

Maltot, ville lettrineLes Sherman subissent la loi des Tiger Le 10 juillet 1944, Caen est presque entièrement libérée, mais l’Orne n’est pas franchie à l’ouest de la ville. C’est l’objectif de l’opération Jupiter, la stratégie principale reste de garder en alerte permanente le Panzer-Gruppe West dans le secteur de la 2nd British Army. L’attaque débute à 5 heures du matin le 10 juillet, la 43rd British Infantry Division Wessex et deux brigades blindées s’emparent de Baron. Mais sur la cote 112, les Tigre et les grenadiers de la SS-Panzer-Abteilung 102 déciment le 5th Battalion Duke of Cornwall’s Light Infantry. A Maltot, les Britanniques des 4th et 5th Battalion Dorsetshire Regiment, et du 7th Battalion Hampshire Regiment, sont tenus en échec. Le 18 juillet, la grande offensive Goodwood débute à l’est de Caen. Le 22, la 43rd Infantry Division repart à l’assaut de ses objectifs du 10 : la cote 112 et Maltot. La 129th Brigade et les chars du 7th Royal Tank Regiment subissent l’artillerie allemande, l’artillerie royale se déchaîne à son tour. Le 5th Battalion Wiltshire Regiment combat au corps-à-corps pour arracher Maltot. Ce n’est qu’au matin du 23 juillet, que le 4th Battalion Wiltshire Regiment s’empare des ruines du château, jonché des cadavres des soldats de la Leibstandarte Adolf Hitler. ©

> Maltot – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports