Marigny

(50 Manche) La Libération

Marigny, ville lettrineUn petit village Normand sous les bombes Le 25 juillet 1944, 1 500 bombardiers larguent 3 300 tonnes de bombes sur une zone de saturation, à l’ouest de Saint-Lô; le front allemand n’existe plus, en deux jours l’opération Cobra obtient enfin la percée décisive. Dans le secteur de l’offensive alliée, la Panzer Lehr Division, commandée par le General Bayerlein, est pratiquement anéantie. Quand le General Collins lance les chars de la 3rd US Armored Division, le 26 juillet, quelques groupes isolés résistent désespérément, mais ils ne peuvent endiguer la marée des blindés et de l’infanterie américaine. Les Américains atteignent Marigny, où ils se heurtent à des éléments de la Division Das Reich et de la 353. Infanterie Division, appuyés par quelques panzers. Les Allemands résistent violemment puis se retirent, Marigny est finalement libérée en fin de journée. ©

> Marigny – Monuments et vestiges > Marigny – Cimetière