Méautis

(50 Manche) La Libération

Méautis, ville lettrineLe Front allemand plie mais ne rompt pas Le 12 juin 1944, les parachutistes américains de la 101e Division aéroportée viennent de libérer Carentan. Mais la ville est le verrou qui relie Utah et Omaha Beach, les deux plages de débarquement américaines. Les Allemands contre-attaquent dès le lendemain, pour reprendre cet objectif stratégique. Le 13 au matin vers 10 heures, les parachutistes du major von der Heydte, et les SS du Régi-ment 37 de la 17e SS-Panzergrenadier-Division partent à l’assaut. Les Allemands atteignent la gare, mais l’offensive s’essoufle, les Américains ont le soutien des chars et de l ‘artillerie. Les parachutistes et les chars de la 2e Division blindée du General Ross contre-attaquent à leur tour. Les SS s’accrochent mais subissent de lourdes pertes et se replient. En fin de journée, la nouvelle ligne de front s’établit à quelques centaines de mètres au sud de Méautis, qui se retrouve ainsi libérée. ©

> Méautis – Monuments et vestiges > Méautis – Musée