Mézidon-Canon

(14 Calvados) La Libération

Mézidon-Canon, ville lettrineLes Britanniques franchissent la Dives Le 16 août 1944, la 51e Division d’infanterie Highland s‘empare de Saint-Pierre-sur-Dives, sinistrée par les bombardements. Au même moment, les Canadiens entrent dans Falaise. Sur le flanc gauche des Ecossais, la 49e Division d’infanterie West Riding progresse vers Mézidon. Le bourg est stratégiquement situé entre les deux obstacles naturels du Laizon et de la Dives. Le 49e Régiment de Reconnaissance atteint Canon en fin de matinée, malgré une contre-attaque allemande. Dans l’après-midi, l’infanterie de la 70e Brigade, transportée par camions, part à l’attaque des ponts de la Dives. Au soir du 16 août, les Britanniques, épuisés, occupent les faubourgs de Mézidon. Toute la nuit, l’artillerie allemande, située sur la hauteur voisine de Mirbel, harcèle les soldats du 1st Tyneside Scottish. Le lendemain 17 août, l’état-major du 1st Battalion Tyneside Scottish installe son quartier général dans le château du Breuil, à Mézidon. Les Allemands du 858e Régiment de grenadiers se retirent de leurs positions. ©

> Mézidon-Canon – Monuments et vestiges