Nègreville

(50 Manche) La Libération

Négreville, ville lettrineLe dernier verrou vers Cherbourg saute La péninsule du Cotentin est coupée en deux le 18 juin 1944, le VIIth US Corps du General Collins se retourne ensuite vers l’objectif principal : Cherbourg. L’offensive démarre le 19 juin. La 79th US Infantry Division du General Wyche attaque à l’ouest de Valognes, à partir du secteur situé de Golleville à Urville. Le 313rd Infantry Regiment franchit la route Valognes-Bricquebec, et occupe le petit bois de la Brique à l’ouest de Valognes. La 9th US Infantry Division, commandée par le General Eddy, progresse sans renconter d’opposition; le 2nd Batallion du 39th Infantry Regiment entre dans Bricquebec, inoccupé par les Allemands. Le 4th Cavalry Squadron est engagé entre les 9th et 7th US Infantry Divisions. Les Troops A et C démarrent de Néhou en direction de Négreville, tandis qiue les Troops E et F s’élancent de Blandamour vers Rocheville. Les Américains rencontrent peu de résistance et atteignent tous leurs objectifs dans l’après-midi; Négreville est libéré. ©

> Nègreville- Monuments et vestiges