Neufmesnil

(50 Manche) La Libération

Neufmesnil, ville lettrineLes paras américains à l’assaut de la colline 95 Le 3 juillet 1944, le VIIIth US Corps du General Middleton lance une offensive qui doit permettre de s’emparer de La Haye du Puits, puis de Lessay dans une première phase. La 82nd US Airborne Division du Major General Ridgway attaque au centre, sur un axe sud ouest, vers La Haye du Puits. La pluie empêche l’appui aérien, les 505th et 508th PIR bousculent des Osttruppen au mont Etenclin – colline 131 -, puis libèrent Neufmesnil. Le 325th GIR progresse difficilement sous le feu allemand qui s’abat du Mont Castre, et se heurte à la ligne de défense principale allemande dans le secteur de la Poterie ; une attaque nocturne emporte la crête. A l’aube du 4 juillet, le 508th PIR attaque la colline 95 tenu par les grenadiers de la 353.Infanterie-Division du General Mahlmann ; à la nuit tombée, les parachutistes creusent leurs positions au pied de la hauteur. Le matin du 5 juillet, le 505th PIR prend le relais du 508th affaibli, et s’empare de la pente nord de la colline 95 ; le 2nd Battalion du 508th PIR traverse les lignes du 505th PIR et combat jusqu’à minuit pour conquérir la crête de la colline Sainte Catherine. Le 6 juillet, une contre attaque allemande repousse les Américains de la position ; le 508th PIR et le 1st Battalion du 325th GIR la reprennent le lendemain. © La Libération, l’histoire officielle américaine, Martin Blumenson – Album Mémorial First US Army, Georges Bernage – The All Americans in World War II, Phil Nordyke

> Neufmesnil – Monuments et vestiges