Neuville-au-Plain

(50 Manche) La Libération

Neuville-au-Plain, ville lettrineLes Américains s’accrochent à Sainte-Mère-Eglise À 6 h du matin, le 6 juin 1944, les parachutistes de la 82e Division aéroportée s’emparent de Sainte-Mère-Église. Le Lieutenant-Colonel Vandervoort, qui commande le 2e Bataillon du 505th Parachute Infantry Regiment n’a pu en être informé; il reçoit l’ordre de se détourner vers le même objectif, mais dirige en même temps un groupe de paras vers Neuville-au-Plain. Sous les ordres du Lieutenant Turnbull, la colonne traverse Neuville-au-Plain, inoccupée, et s’installe en défensive au nord du bourg. Les parachutistes sont rejoint peu après par le Lieutenant-Colonel Vandervoort. Les Américains repoussent une contre-attaque allemande et subissent des pertes. Ils se replient sur Sainte-Mère-Église en fin d’après-midi. Le lendemain, 7 juin, les Américains reçoivent le renfort des chars du 746th Tank Battalion qui ont débarqué à Utah Beach. Ils brisent un nouvel assaut allemand mené par le général von Schlieben. Les Américains sont de retour à Neuville-au-Plain en fin de journée. ©

> Neuville-au-Plain – Monuments et vestiges