Norolles

(14 Calvados) La Libération

Norolles, ville lettrineLe Hallamshire Battalion franchit la Touques Un temps pluvieux accompagne les offensives alliées ce 21 août 1944 ; la 51st Highland Infantry Division est aux portes de Lisieux, la 147th Infantry Brigade de la 49th West Riding Infantry Division, commandée par le Major General Evelyn Barker, atteint la Touques à Ouilly-le-Vicomte. Le 23 août, les Écossais libèrent la cité lexovienne. La 147th Brigade établit une tête de pont à Coquainvilliers. Le Hallamshire Battalion est rapidement transporté sur place ; les Britanniques effectuent la traversée de la Touques sur les bateaux du Royal Engineers, en face du château de Boutemont, sous le couvert d’un écran de fumée artificielle. Le Lieutenant Colonel Hart-Dyke dispose ses unités, les B et C Companies remontent plein nord sur deux colonnes, l’une sur la route, l’autre en couverture, en suivant les collines et un itinéraire qui passe par Norolles. Les Allemands opposent une résistance efficace, mettant en difficulté le bataillon, isolé sur la rive droite de la Touques ; en fin d’après-midi, avec le renfort de D Company, la résistance allemande faiblit. Le 24 août à l’aube le Carrier platoon entre dans Le Breuil-en-Auge sans rencontrer d’ennemi. La 146th Infantry Brigade franchit la rivière sur un pont du génie et prend la relève, le Hallamshire Battalion retourne à Boutemont enterrer ses morts. © Sources : Opération Paddle par Eddy Florentin, The Polar Bears par Patrick Delaforce, In memory of Lieutenant John Crook from Hallamshire Battalion

> Norolles – Monuments et vestiges 

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports