Noyers-Bocage

(14 Calvados) La Libération

Noyers-Bocage, ville lettrineLe II.SS-Panzer-Korps passe à l’ouest Le 30 juillet 1944, le General Dempsey lance une offensive à partir de Caumont-l’Éventé, à l’est de Saint-Lô. Bluecoat doit permettre de percer dans un secteur où les Allemands n’ont pas positionné de grande unité blindée. L’attaque débute par d’énormes embouteillages, et progresse lentement dans le bocage favorable aux défenseurs. Le 2 août la 11th Armoured Division est au Bény-Bocage ; le maréchal von Kluge réagit en transférant le II.SS-Panzer-Korps à l’ouest de l’Orne, l’offensive alliée est bloquée. Mais afin de préparer l’offensive sur Mortain décidée par Hitler, les Allemands opèrent un repli stratégique qui permet aux Britanniques d’occuper plusieurs villages sans combats, dont Évrecy et Noyers-Bocage le 5 août, où le front n’avait pas bougé depuis trois semaines. ©

> Noyers-Bocage – Monuments et vestiges