Ondefontaine

(14 Calvados) La Libération

Ondefontaine, ville lettrineOpération Bluecoat, à l’assaut du mont Pinçon 30 et 31 juillet 1944 : les deux premières journées de l’opération Bluecoat ne sont pas à la hauteur des attentes pour le XXXth British Corps et la 43rd Wessex Infantry Division. Dans la nuit du 31 juillet au 1er août, la 130th Infantry Brigade du Brigadier N. D. Leslie occupe Jurques sans difficulté, Mais dès que les Britanniques s’engagent sur la petite route qui mènent à la Bigne, ils sont harcelés par les tirs des allemands positionnés sur les hauteurs et ralentis par le terrain abondamment miné ; la A Company est stoppée. Le lendemain, les Royal Engineers mettent plusieurs heures à ouvrir le passage ; avec deux compagnies de renfort et des blindés, l’attaque sur la Bigne est couronnée de succès vers 16h, au prix de deux chars du Sherwood Rangers mis hors de combat. Poursuivant, les patrouilles signalent une forte présence ennemie dans les bois qui séparent d’Ondefontaine. Avant l’aube du 3 août, les 4th et 5th dorset s’engagent dans la zone boisée, la résistance est acharnée, une contre attaque allemande est repoussée, les Britanniques passent la nuit sous les tirs des mortiers ennemis. Le lendemain 4 août, le 43rd Reconnaissance Regiment avance jusqu’à Ondefontaine sans rencontrer de résistance ; mais lorsque la A Company du 4th Dorsets s’engage, elle est bloquée par une arrière garde renforcée par un ou deux chars Tiger. L’artillerie britannique se déchaîne sur le malheureux village pendant toute la nuit ; le 5 août à 5h du matin, les Dorsets entrent enfin dans Ondefontaine déserté. © Sources : Normandy Mont Pinçon de Eric Hunt, album mémorial bataille de Normandie de Georges Bernage

> Ondefontaine – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports