Périers

(50 Manche) La Libération

Périers, ville lettrineLes Allemands s’échappent pendant la nuit Le 26 juillet 1944, le VIIIth US Army Corps attaque sur un front de Périers à Lessay. L’objectif du General Middleton est de fixer les forces allemandes pendant l’opération Cobra. Au nord de Périers, la 90th US Infantry Division du General Landrum rencontre une vive résistance face à la 2. SS-Panzer-Division Das Reich et au Fallschirmjäger Regiment 6. Le lendemain, l’attaque reprend après une préparation d’artillerie, les Américains réalisent alors que les Allemands se sont retirés pendant la nuit. Le 359th Infantry Regiment entre dans Périers en ruines, tandis que sur l’aile droite, Millières est libérée par la 8th US Infantry Division. La 90th Reconnaissance Troop ouvre la voie vers le sud et se heurte après deux kilomètres à un barrage d’infanterie et de chars ; des renforts du 359th Regiment permettent de faire sauter le verrou en fin de journée. Le lendemain, les blindés exploitent la percée, le 51st Armored Infantry Batallion de la 4th US Armored Division traverse Périers, puis entre dans Saint Sauveur Lendelin vers 20h30, la localité n’est pas défendue par les Allemands. La Libération, l’histoire officielle américaine de Martin Blumenson – After action reports 90th Us Infantry division

> Périers – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports