Pont-Farcy

(50 Manche) La Libération

Pont-Farcy, ville lettrineLe XLVII Panzer-Korps prépare l’Opération Lüttich A la fin du mois de juillet, le XIXth US Corps du General Corlett mène de durs combats devant Tessy-sur-Vire, un secteur défendu par la 2. Panzer-Division et les restes de la 352. Infanterie Division. En réaction à l’entrée de la 3rd US Army du General Patton en Bretagne, Hitler ordonne une contre attaque pour reprendre Avranches. Le XLVII Panzer-Korps débute son retrait, car l’Opération Lüttich nécessite le désengagement des unités blindées. Les Américains libèrent Tessy-sur-Vire le 1er août. Le Chêne Guérin est atteint dans la journée du lendemain. Une nouvelle ligne de défense s’aligne sur Pont Farcy. Les 2. Panzer-Division et 2. SS Panzer-Division sont remplacées progressivement par les éléments de la 363. Infanterie Division. Le XLVII Panzer-Korps poursuit sa manoeuvre et reflue par Pont-Farcy, qui est libérée le 2 août par la 35th US Infantry Division du Major General Baade. Dans la nuit du 3 au 4 août, le XLVII Panzer-Korps se replie sur une ligne Coulonces, Mesnil-Clinchamps, Saint-Sever Calvados. La Libération, l’histoire officielle américaine, Martin Blumenson – Fighting the Breakout, David C. Isby

> Pont-Farcy – Monuments et vestiges