Proussy

(14 Calvados) La Libération

Proussy, ville lettrineÀ un contre dix, la ruée désespérée des Tiger Le 6 août 1944, la 43rd Infantry Division Wessex part à l’attaque du Mont Pinçon, point culminant de la Normandie. Dominant leurs assaillants, les Allemands de la 276. Infanterie-Division résistent avec efficacité, jusqu’à ce qu’une percée des blindés du 13/14th Hussars jusqu’au sommet les force au repli. Le lendemain, le 5th Battalion Duke of Cornwall’s Light Infantry libère Le Plessis-Grimoult. Le XXX British Corps du Lieutenant-General Horrocks se rue vers Le Noireau et l’Orne. Le 9 août, les fantassins du General-Leutnant Badinski subissent un sévère pilonnage ; puis vient l’assaut des blindés de la 8th Armoured Brigade et de l’infanterie. Une contre-attaque de la S. SS-Panzer-Abteilung 503 sauve provisoirement la situation. Mais les Britanniques font appel aux chasseurs-bombardiers, qui détruisent plusieurs chars allemands. Le 11 août, les deux derniers Tiger se ruent contre une meute de Sherman du 4/7th Royal Dragoon Guards ; les Allemands sont submergés par le nombre. Le 12 août, le 7th Battalion Green Howards entre dans Saint-Pierre-la-Vieille. Les Allemands se replient vers Condé-sur-Noireau, le 16 août les Britanniques entrent dans Proussy. ©

> Proussy – Monuments et vestiges