Proussy

(14 Calvados) La Libération

Proussy, ville lettrineLes Dorsets aux portes de Condé-sur-Noireau Après s’être emparé du mont Pinçon, le XXX British Corps prépare le franchissement du Noireau. La 43rd Infantry Division Wessex, commandée par le General Gwilym Ivor Thomas, avance vers le sud entre la Druance et l’Orne. Le secteur est défendu par le LXXIV.Infanteriekorps. Le 11 août, la 214th Infantry Brigade atteint la Druance et la 129th Infantry Brigade entre dans Cauville. Le lendemain, le 4th Battalion The Wiltshire Regiment et le 4th Battalion The Somerset Light Infantry progressent sur les hauteurs au sud-est de Saint-Pierre-la-Vieille, face à la 276.Infanterie-Division du generalleutnant Kurt Badinski. Le relief et le bocage rendent difficile la progression du 4th Battalion The Wiltshire Regiment ; le Major Anthony Parsons, qui commande la A Company, perd le contact avec les blindés de support ; l’appui aérien est parfois aléatoire, la B Company subit les tirs «amis» des Typhoons. Le 13 août en fin d’après-midi, une contre attaque ennemie est lancée avec le soutien des deux derniers Tigers de la Schwere-Panzer-Abteilung 503 ; succès local de courte durée, les deux Tigers sont détruits, les Allemands subissent de lourdes pertes et reculent, les crêtes de Saint-Pierre-la-Vieille sont atteintes. Le matin du 14, le 5th Battalion The Dorsetshire Regiment est chargé de prendre Proussy, trois kilomètres au nord de Condé-sur-Noireau ; les patrouilles ont révélé que le village est encore occupé par les Allemands. Après un pilonnage de l’artillerie divisionnaire et des mortiers du 8th Battalion The Middlesex Regiment, Proussy est libéré, 165 Allemands sont faits prisonniers, aux prix de plusieurs pertes parmi les Britanniques, dont trois officiers. © Source : The Fighting Wessex Wyverns de Patrick Delaforce, Stalingrad en Normandie d’Eddy Florentin, Fighting the Breakout de David Isby

> Proussy – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports