Quinéville

(50 Manche) Monuments et vestiges

Quinéville, monument lettrineBorne de la Liberté Les bornes « voie de la Liberté » jalonnent les itinéraires des troupes alliées, dans leur progression vers la libération de l’Europe. Situation : devant le musée

Stèle 39th Infantry regiment Stèle à la mémoire des soldats du 39th Infantry Regiment de la 9th US Infantry Division, commandée par le General Manton S. Eddy, qui libéra la ville le 14 juin 1944. Situation : devant le musée

Panneau Commandos français Panneau rappelant l’opération spéciale menée, dans la nuit du 26 au 27 décembre 1943, par un commando français. Cette opération de renseignement contribua au succès du débarquement à Utah Beach. Situation : devant le musée

Plaque Arturo Fanconi Plaque à la mémoire d’Arturo Fanconi, citoyen suisse engagé volontaire dans l’armée américaine. Il fut tué par l’explosion d’une mine le 28 juin 1944, en portant secours à ses camarades blessés. Situation : à l’entrée sud de la ville, sur la droite allée des musiciens, sur la façade d’une maison

Casemate WN 136 Le 6 juin 1944, le systéme défensif de Quinéville était constitué de trois points d’appui principaux. Le premier, le Wiederstand Nest 106, était situé à lembouchure de la Sinope ; il subsiste encore un blockhaus intégré au musée. Le second au nord de l’embouchure, le WN 107, ne possédait pas de casemate. Le troisiéme, le WN 136, était fort de deux casemates H680, il était placé dans le haut du bourg et dominait le secteur. Situation : en remontant la D42, sur la gauche juste avant l’église

> Quinéville – La Libération

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports