Rocquancourt

(14 Calvados) La Libération

Rocquancourt, ville lettrineSpring, Totalize… un seul objectif : Falaise Avec l’opération Spring le General Bernard Montgomery poursuit sa stratégie de fixation des divisions blindées allemandes. Spring débute le 24 juillet, en même temps que l’offensive Cobra, déclenchée par les Américains sur l’autre aile du front. Les Allemands utilisent toutes les possibilités du terrain, et opposent une solide résistance ; les fantassins de la 272. Infanterie Division de la Wehrmacht et les SS de la 9. SS-Panzer-Division infligent de lourdes pertes aux Britanniques et aux Canadiens à May-sur-Orne et Rocquancourt. L’attaque est stoppée, elle reprend le 7 août avec Totalize ; vers 23 heures les bombardiers et l’artillerie pilonnent massivement le secteur de May-sur-Orne et Fontenay-le-Marmion, à l’ouest de la nationale 158. A minuit, le South Saskatchewan Regiment arrache Rocquancourt aux Allemands. ©

> Rocquancourt – Monuments et vestiges