Rots

(14 Calvados) La Libération

Rots, ville lettrineLes panzers de la Hitlerjugend contre les anti-chars anglais A l’ouest de Caen, de part et d’autre de la nationale 13 et de la voie ferrée Paris-Cherbourg, Canadiens et Allemands sont face à face. À Bretteville-l’Orgueilleuse, le 8 juin 1944, vingt-cinq chars menés par le chef de la Division blindée SS Hitlerjugend, le SS-Standartenführer Kurt Meyer, se heurtent aux anti-chars du Regina Rifle Regiment; attaques et contre-attaques se succèdent, les Allemands doivent reculer. À Rots, les Commandos britanniques du 46th Royal Marine affrontent au corps à corps les SS de la 1re Compagnie du Régiment 26 de la Hitlerjugend. Les chars du Fort Garry Horse sont engagés dans des combats singuliers contre les Panther, à travers les rues étroites du village. Rots est arraché aux SS le 12 juin, les grenadiers allemands laissent 122 morts sur le terrain.

> Rots – Monuments et vestiges