Saint-Charles-de-Percy

(14 Calvados) La Libération

Saint-Charles-de-Percy, ville lettrineLa 11st British Armoured Division à la pointe À la jonction de la 2nd British Army et de la 1st US Army, le 30 juillet 1944, le General Montgomery lance l’offensive Bluecoat. Il choisit ce secteur, près de Caumont-l’Éventé, où le rapport des forces est largement favorable aux Britanniques, mais où le relief de crêtes boisées est propice à la défense. La 11st British Armoured Division, qui appartient au VIIIth Corps du General O’ Connor, avance avec deux brigades composées d’infanterie et de blindés. Le 31 juillet, la 11st Armoured Division du General Roberts s’empare d’un pont sur la Souleuvre. Le 1er août, le commandement allemand réagit par le transfert de deux divisions blindés vers le secteur. Les chars du 23rd Hussars, de la 29th Armoured Brigade, entrent dans Le Bény-Bocage, détruisent un panzer sur la place et libèrent la localité. Le 2 à l’aube, le 2nd Armoured Reconnaissance Battalion Welsh Guards se heurte aux chars de la Hohenstaufen devant Saint-Charles-de-Percy. A la nuit tombée, le 3rd Battalion Irish Guards atteint le bourg et s’installe pour la nuit. Saint-Charles-de-Percy est libérée le lendemain 3 août. Le 1st Battalion Welsh Guards entre dans Montchamp le 4 août.

> Saint-Charles-de-Percy- Monuments et vestiges > Saint-Charles-de-Percy- cimetière