Saint-Contest

(14 Calvados) La Libération

Saint-Contest, ville lettrineUne journée tragique pour les Caennais Avec l’opération Charnwood, les Alliés maintiennent la pression sur les Allemands, à l’ouest de Caen. Le 7 juillet 1944, des vagues de bombardiers mettent Caen en feu ; puis l’artillerie se déchaîne sur les lignes allemandes au nord-ouest de la ville. Les fantassins de la 59th Infantry Division Staffordshire avancent dans la fumée et la poussière, ils sont appuyés par les chars du 1st East Riding Yeomanry. Au centre, devant Saint-Contest, les Britanniques se heurtent aux Allemands de la 12.SS-Panzer-Division Hitlerjugend. Les Allemands sont solidement retranchés dans les maisons du bourg, et les Britanniques ont à peine abordé le village qu’ils sont pris sous le feu des mitrailleuses des panzers embusqués vers Buron. Le renfort d’une compagnie du 5th Battalion East Lancashire Fusiliers ne permet pas de progression décisive, et les Britanniques s’enterrent. Le lendemain, 8 juillet, l’assaut reprend avec l’appui des Sherman lance-flammes. Les grenadiers SS sont chassés des ruines de l’église et du cimetière, après de féroces combats au corps-à-corps. Dans la matinée du 9 juillet, les derniers tireurs isolés sont neutralisés et Saint-Contest est libérée.

> Saint-Contest – Monuments et vestiges