Saint-James

Cimetière américain (50 Manche)

Saint-James, cimetière lettrineNécropole provisoire établie au début d’août 1944, le lieu fut ensuite choisi par le Gouvernement américain pour devenir un cimetière militaire, après que la France ait accordé une concession perpétuelle. Le cimetière de Saint-James fut inauguré le 20 juillet 1956. Il est situé sur la commune de Montjoie-Saint-Martin, à une dizaine de kilomètres au sud du lieu de la percée d’Avranches de l’armée Patton. Le portail d’entrée franchi, on est en vue du mausolée, bâti sur le modèle d’une chapelle romane ; à l’intérieur, un long moment est nécessaire pour observer les vitraux et lire les épitaphes et inscriptions liés au conflit. Puis du porche, on surplombe l’ensemble des 16 carrés de  stèles de marbre blanc, sépultures de 4 410 soldats américains ; quelques marches plus bas, sur le mur de soutènement de la terrasse, on peut lire les noms de 498 soldats disparus. A l’extrémité ouest, un bloc cénotaphe marque la limite du cimetière. ©

> Saint-James – La Libération