Saint-Lô

(14 Calvados) Monuments et vestiges

Saint-Lô, monument lettrineMonument Major Howie Monument à la mémoire de Thomas D. Howie, le « Major de Saint-Lô », qui commandait le 2nd Infantry Battalion du 116th Infantry Regiment de la 29th US Infantry Division. Il fut tué le 17 juillet 1944 à la tête de ses troupes en libérant la ville. Situation : à la sortie sud-est de la ville, au carrefour de la N174 vers Vire

Plaque Major Howie Plaque dédiée au Major Thomas Howie, tué le 17 juillet 1944 à la tête de son unité en libérant Saint-Lô. Son corps fut déposé provisoirement dans les ruines du clocher de l’église. Situation : sur la façade de l’église Sainte-Croix dans le centre ville

Monument victimes civiles & plaque abri souterrain Monument inauguré en 1969 et consacré aux victimes du bombardement de la ville en juin 1944. En 1943, les Allemands décidèrent de creuser dans la roche un souterrain pour abriter un hôpital militaire. Une plaque indique que des centaines de personnes trouvèrent refuge dans cet abri pendant les bombardements de la ville, du 6 au 9 juin 1944. Situation : au pied des remparts, rond-point du 6 juin 1944

Plaque 29th Infantry Division Plaque rappelant que des éléments de la 29th US Infantry Division, commandée par le General Charles Gerhardt, sont entrés dans la ville le 18 juillet 1944 par cette rue. Situation : rue du General Gerhardt, à gauche sur le mur, à l’entrée du cimetière

Mausolée Blanchet Mausolée qui servit de poste de commandement provisoire au Major Glover Johns, commandant du 1st Battalion du 115th Infantry Regiment de la 29th US Infantry Division, pendant les combats pour la prise de la ville le 18 juillet 1944. Situation : dans le cimetière de la ville, sur la droite en entrant

Monument de la Libération Cette porte est le vestige de la prison de Saint-Lô, détruite par les bombardements alliés le 6 juin 1944. Plusieurs plaques commémorent les victimes civiles, la Résistance et les internés ensevelis sous les ruines. Situation : place du général de Gaulle

Stèle Robert J. Harding Stèle à la mémoire du 1st Lieutenant Robert J. Harding, décédé le 6 août 1944 des suites de blessures reçues dans les combats pour la libération de la ville. Situation : près du mémorial de la Madeleine

Plaque 35th Infantry Division Plaque en l’honneur des officiers et soldats de la 35th US Infantry Division, tombés pendant les combats pour la libération de Saint-Lô du 11 au 18 juillet 1944. Situation : au carrefour de la D974 et de la D999, route de Cherbourg, au pied des remparts

Monument de la Résistance Monument en mémoire des réfractaires et maquisards de la Manche, on peut lire une citation du général de Gaulle. Situation : près du monument de la Libération

> Saint-Lô – Musée > Saint-Lô – La Libération