Saint-Manvieu-Norrey

(14 Calvados) La Libération

Saint-Manvieu-Norrey, ville lettrineLes assauts brisés de la Hitlerjugend Trois Corps d’armée sont engagés dans l’opération Epsom lancée le 26 juin à l’ouest de Caen. Le General O’Connor, qui commande le VIII Corps, dirige l’attaque décidée par le General Montgomery. A l’aube du 26, la 44th Infantry Brigade Lowland de la 15th Infantry Division Scottish a pour objectif Saint-Manvieu. Les Écossais pénètrent dans le bourg, les combats sont très violents entre les jeunes SS de la Hitlerjugend et le 6th Battalion Royal Scots Fusiliers. Les SS sont persuadés que les Alliés ne font pas de prisonnier. Les Écossais utilisent les chars lance-flammes pour repousser les vagues d’assaut des jeunes grenadiers. Le 26 juin à midi, les Ecossais tiennent la place mais subissent encore des tirs de fusées et de mortiers allemands. Le lendemain 27 juin, la 32nd Guard Brigade, commandée par le Brigadier G. F. Johnson, s’empare de Marcelet en fin de journée. Ce bourg sera la ligne de départ des troupes canadiennes lors de l’opération Windsor, qui sera lancée le 4 juillet pour capturer l’aérodrome de Carpiquet.

> Saint-Manvieu-Norrey – Monuments et vestiges > Saint-Manvieu-Norrey –  Cimetière