Saint-Martin-de-Bienfaite-la-Cressonnière

(14 Calvados) La Libération

Saint-Martin-de-Bienfaite-la-Cressonnière, ville lettrineLe Lieutenant-Colonel Clift est nommé à la tête de la 6th Infantry Brigade Dimanche 20 août, la 7th Armoured Division libère Livarot ; la 22nd Armoured Brigade doit s’assurer du passage sur la Touques à Notre-Dame-de-Courson. Au nord, les Daimlers du 11th Hussars atteignent Fervaques, le pont sur la Touques est capturé intact en dépit de l’opposition des grenadiers de la 272.Infanterie-Division. Le lendemain, les Allemands lancent des contre-attaques sur Livarot, elles sont repoussées par la 131st Infantry Brigade. La 7th Armoured Division reçoit l’ordre de remonter vers le nord avec pour objectif : Lisieux. Sur l’aile droite, la 2nd Canadian Infantry Division libère Vimoutiers le 22 août ; la 6th Infantry Brigade se dirige vers Orbec. À l’approche de la ville, le Queen’s Own Cameron Highlanders of Canada est stoppé par les tirs ennemis ; des blindés et des unités du groupe de reconnaissance de la 10. SS-Panzerdivision Frundsberg sont positionnés sur les hauteurs à l’est. Le South Saskatchewan Regiment, commandé par le Lieutenant-Colonel Frederick A. Clift, arrive vers 17 heures et reçoit l’ordre de se préparer pour une attaque de nuit. Dans l’obscurité, le 8th Reconnaissance Regiment entre dans Orbec par le nord, suivi par le South Saskatchewan Regiment ; la résistance ennemie est faible, vers 0h30, le 23 août, la ville est prise, avec l’aide des Forces Françaises de I’Intérieur. À l’aube, la cité subit les tirs des Allemands toujours présents sur les hauteurs. Dans la matinée, le Queen’s Own Cameron Highlanders s’empare des bois situés au nord et repousse un assaut ennemi, lancé de Saint-Germain-la-Campagne. Dans la journée le General Officer Commanding se rend au QG de la brigade, pour annoncer au Lieutenant-Colonel Clift qu’il est nommé à la tête de la 6th Infantry Brigade.  La 2nd Canadian Infantry Division se dirige vers Brionne, les arrière-gardes allemandes se replient par échelons en couvrant le franchissement de la Seine par les armées en retraite ; le hameau de La Cressonnière est en zone libérée. © Sources : Opération Paddle d’Eddy Florentin, Churchill’s Desert Rats de Patrick Delaforce, War Diary The Queen’s Cameron Highlanders of Canada, War Diary The South Saskatchewan Regiment

> Saint-Martin-de-Bienfaite-la-Cressonnière – Monuments et vestiges