Saint-Sylvain

(14 Calvados) La Libération

saintsylvainlettrineLes premiers tués polonais sous les bombes des B17 américains Le 8 août 1944, la deuxième phase de l’opération Totalize commence mal pour la 1re Division blindée polonaise commandée par le général Maczek. Les B 17 de la 8th US Air Force écrasent sous leurs bombes les Allemands retranchés dans Cauvicourt, Haut-Mesnil et Langannerie, mais tuent par erreur une quarantaine de soldats polonais. L’attaque débute, un Kampfgruppe de la 12. SS-Panzer-Division stoppe l’avance des chars polonais près de Saint-Aignan. Le 3e escadron du 1er Régiment blindé libère Cauvicourt vers midi. Le 9 août, les Polonais relancent l’assaut ; à Saint-Sylvain ils se heurtent à une solide résistance des grenadiers de la 272. Infanterie Division et des SS de la 12. SS-Panzer-Division, et demandent l’appui de l’artillerie et des bombardiers. Tout l’après-midi et jusqu’à la tombée de la nuit, le 8e Bataillon de Chasseurs de Podhale combat durement sans emporter la décision. En début de soirée, le Bataillon de chasseurs attaque avec ses quatre compagnies, les Polonais entrent dans le nord du bourg. Ils prennent d’assaut les tranchées des fantassins allemands qui ont cédé la moitié du village à minuit. Au matin du 10 août, le renfort de la 154e Brigade de la 51e Division d’infanterie Highland permet de libérer définitivement Saint-Sylvain.

> Saint-Sylvain – Monuments et vestiges