Sainte-Croix-Grand-Tonne

(14 Calvados) La Libération

Sainte-Croix-Grand-Tonne, ville lettrinePremier affrontement entre soldats britanniques et unité de la SS Au soir du 6 juin, les objectifs de la 50th Infantry Division, qui a débarqué sur Gold Beach, ne sont pas complètement atteints. Bayeux n’est pas libéré, mais les Britanniques sont aux portes de la ville. À l’ouest de Gold Beach, Port-en-Bessin n’est pas pris, mais là aussi, les soldats du 47th Royal Marine Commando sont tout proche. La 69th Infantry Brigade, commandée par le Brigadier Fergus Knox, forme l’aile gauche de la 50th Infantry division ; à la fin du Jour J elle est alignée face à la N13. Le lendemain 7 juin, le 7th Battalion Green Howards, mené par le Lieutenant-Colonel P.H. Richardson doit s’emparer d’une station radio de la Luftwaffe à l’est de Saint-Léger, au lieu-dit le Parc ; c’est une position solidement défendue, avec des ouvrages bétonnés. L’appui est fourni par les Sherman du A Squadron du 4th/7th Royal Dragoon Guards et une compagnie de mitrailleuses de la B Company du 2nd Battalion Cheshire Regiment ; l’assaut est lancé par la A Coy, sur le flanc ouest, et par la C Coy, sur le flanc est. Lorsque les champs de mines sont traversés, la position se rend rapidement ; les Britanniques comptent sept pertes, dont le Lieutenant J. D. Wilson de la C Coy, qui est blessé, ils font une cinquantaine de prisonniers. La colonne atteint la N13 vers midi, à l’ouest de Sainte-Croix-Grand-Tonne. À 8h15, le Lieutenant Colonel Robin Hastings, chef du 6th Battalion Green Howards, tient une brève conférence avec ses chefs de compagnies, puis le régiment se met en route ; à 10 heures Rucqueville est traversé, puis Martragny, avant de poursuivre vers Ducy-Sainte-Marguerite. Le Major James Dixon, qui a pris le commandement du 5th Battalion East Yorkshire après la blessure du Lieutenant-Colonel G.W. White, démarre du secteur de Brécy derrière le 6th Green Howards ; Saint-Léger est atteint vers 10 heures. Le 24th Lancers du Lieutenant-Colonel W. Anderson et le 61st Recce Regiment, commandé par le Lieutenant Colonel Sir William Mount, traversent la N13 à Sainte-Croix-Grand-Tonne ; à Loucelles et le Bas d’Audrieu les Britanniques se heurtent aussitôt à une violente opposition, face à des éléments de la SS-Panzeraufklärungs-Abteilung 12. © Sources : Gold Beach de Simon Trew, War Diary 5th Bn East Yorkshire, War Diary 6th Bn Green Howards, War Diary 7th Bn Green Howards

> Sainte-Croix-Grand-Tonne – Monuments et vestiges