Sainte-Marie-du-Mont

(50 Manche) Monuments et vestiges

Sainte-Marie-du-Mont, monument lettrineMonument Richard Winters Monument à la mémoire du Lieutenant Richard Dick Winters qui, le 6 juin 1944,  commandait la E (Easy) Company du 506th Parachute Infantry Regiment de la 101st US Airborne Division. Situation : sur la D913, à la sortie du bourg vers Utah Beach

Monument 101st Airborne Division Monument en l’honneur de la E (Easy) Company du 506th Parachute Infantry Regiment de la 101st US Airborne Division.  Le 6 juin 1944, le Lieutenant Richard Dick Winters mena l’assaut victorieux contre la batterie d’artillerie allemande située près du manoir de Brécourt. Le monument porte les noms de 25 parachutistes américains tués le 6 juin 1944. Situation : au carrefour de la D913 vers Utah Beach, prendre à gauche la D14, après 500 mètres le monument est situé sur la gauche à l’entrée du chemin qui mène au manoir de Brécourt (propriété privée)

Circuit historique Autour de l’église et dans les rues avoisinantes, un parcours jalonné par 13 panneaux sur les murs des habitations raconte la libération du bourg le 6 juin 1944. Situation : autour de la place de l’église

Plaque 101st Airborne Division Plaque commémorant la libération du bourg par les parachutistes américains de la 101st US Airborne Division le 6 juin 1944. Situation : sur la façade de la mairie

Monument marins danois Monument dédié aux 800 marins danois ayant participé à l’opération Neptune le 6 juin 1944. Situation : sur la D913, à la sortie du bourg vers Utah Beach

Utah Beach – Monument 1st Engineer special Brigade Monument dédié aux soldats de la 1st Engineer Special Brigade, commandée par le General Caffey ; il a été inauguré le 6 juin 1945. Situation : à 200 m sur la gauche du musée, sur un blockhaus

Utah Beach – Monument US Navy Monument en l’honneur de l’US Navy. Trois personnages symboliques sont représentés : un officier, un matelot et un soldat d’unité de combat. Sur les flancs du monument sont gravés les noms et les numéros des bateaux qui ont participé à l’opération Neptune. Situation : en face du musée du Débarquement

Utah Beach – Monument 4th Infantry Division Ce monument, inauguré en 1964 par le General Omar Bradley, est un hommage aux soldats de la 4th US Infantry Division. Situation : en face du musée du Débarquement

Utah Beach – Monument 90th Infantry Division Monument à la mémoire des morts de la 90th US Infantry Division ; ce monument a été inauguré en 1974 par le General Eugene Landrum, qui commandait la division en 1944. Situation : sur la gauche du musée du Débarquement

Utah Beach – Monument soldats américains Ce monument a été érigé par les États-Unis en 1984, pour le 40e Anniversaire du Débarquement, en mémoire de ses fils tombés sur les plages de Normandie. Situation : à 200 m sur la gauche du musée du Débarquement

Utah Beach – Stèle voie Eisenhower Stèle en l’honneur du General Dwight David Eisenhower, commandant suprême des Forces alliées le 6 juin 1944. Eisenhower fut président des Etats-Unis de 1952 à 1961. Situation : à gauche du musée du Débarquement

Utah Beach – Stèle anniversaire du 40e anniversaire Stèle commémorative du 40e anniversaire du Débarquement et de la bataille de Normandie. Le 6 juin 1984, à l’invitation de François Mitterand Président de la République française, tous les chefs d’états des pays engagés dans la Deuxième Guerre Mondiale ont commémoré le 40e anniversaire du Débarquement en Normandie. Situation : à 100 m sur la gauche du musée, un accès vers la plage

Utah Beach – Canon antichar allemand, plaques marine alliée et FAFL Ce canon antichar allemand est resté dans son encuvement. Autour de la pièce sont disposés des plaques commémoratives des bateaux de la flotte de débarquement, dont les navires des amiraux Kirk et Deyo. Deux plaques commémorent les Forces Aériennes Françaises Libres. La première est à la mémoire de l’équipage d’un chasseur-bombardier du Squadron 342 du Groupe Lorraine abattu le 6 juin 1944. La seconde est dédiée au pilote de chasse Jacques Joubert des Ouches du 345e Squadron abattu le même jour. Situation : à 200 m sur la gauche du musée, sur un blockhaus, autour du canon antichar allemand

Utah Beach – Borne 00 de la Liberté Cette borne de la Liberté, érigée en 1947, relie La Madeleine à Bastogne à 1 142 kilomètres de là. Situation : en face du musée du Débarquement

Utah Beach – Plaque US Coast Guards Plaque dédiée aux US Coast Guards, qui ont participé à l’invasion de la Normandie, et à toutes les forces des gardes côtes des États-Unis qui ont servi dans le monde, sur terre sur mer et dans les airs pendant la deuxième guerre mondiale. La devise des gardes côtes des États-Unis est « toujours prêts ». Situation : à 200 m sur la gauche du musée, sur un blockhaus

Utah Beach – Char Sherman & canon antiaérien Le char Sherman américain M4 constitua l’équipement essentiel des divisions blindées alliées ; armé d’un canon de 75 mm, il était dirigé par une équipe de quatre hommes. Le anon antiaérien américain M1 de 90 mm pouvait tirer jusqu’à 25 coups à la minute, une version M2 fut élaboré pour lui permettre de tirer sur des cibles terrestres. Il était servi par une équipe d’une dizaine d’hommes. Situation : en face du musée du Débarquement

Utah Beach – Crypte General Caffey Une plaque à l’entrée du blockhaus est à la mémoire des soldats américains tombés pour libérer la France le 6 juin 1944. A l’intérieur une pièce, transformée en lieu de mémoire, et une plaque rappellent le rôle de la 1st Engineer Special Brigade, commandée par le General Caffey. Une plaque est dédiée aux généraux Ridgway et Taylor, à l’amiral Moon, au lieutenant-colonel Fourquet (FAFL), à l’amiral Deyo, aux généraux Collins et Barton, et au brigadier général Roosevelt. Situation : à 200 m sur la gauche du musée, sur un blockhaus

Utah Beach – Stèle USNR stèle à la mémoire des vétérans de l’United States Naval Reserve qui sont morts à Utah Beach le 6 juin 1944. Situation : 300 m à droite du musée du Débarquement, place Angelos T. Chatas

Utah Beach – Plaque US Navy Dans ce blockhaus allemand fut installé une unité de l’US Navy qui contrôla, du 8 juin au 31 octobre 1944, le débarquement sur Utah beach de milliers d’hommes et de véhicules. Situation : derrière le café-restaurant Le Roosevelt

La Madeleine Vitrail Forces Françaises Libres Vitrail à la mémoire des soldats des Forces Françaises Libres qui débarquèrent en Normandie avec les troupes alliées. Situation : dans la chapelle du hameau de La Madeleine, à gauche avant d’arriver à Utah Beach

> Sainte-Marie-du-Mont – La Libération > Sainte-Marie-du-Mont – Musée > Sainte-Marie-du-Mont – Musée

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports