Sainte-Marie-du-Mont

(50 Manche) La Libération

Sainte-Marie-du-Mont, ville lettrineLes Aigles hurlants sur la Normandie Dans la nuit du 6 juin 1944, plus de 400 avions larguent les parachutistes américains de la 101st US Airborne Division sur la Normandie. Le 506th Parachute Infantry Regiment saute sur la drop zone C, près de Sainte-Marie-du-Mont. Les unités sont largement éparpillées. Un groupe d’une centaine d’hommes se forme avec à sa tête le General Taylor, commandant de la division, et le Lieutenant Colonel Ewell, commandant du 3rd Battalion, 501st Parachute Infantry Regiment. Ils se dirigent vers Utah beach afin de contrôler la sortie n° 1. En route ils éliminent un poste allemand près de Sainte-Marie-du-Mont. Un autre groupe de paras neutralise une batterie de canons à l’ouest du bourg. Plusieurs parachutistes tombent au milieu du village, Américains et Allemands s’entretuent dans la confusion. Dans l’après-midi, Sainte-Marie-du-Mont est libérée de toute présence allemande par un groupe de paras des 501st et 506th Parachute Infantry Regiments. Les Américains prennent ensuite par surprise les Allemands qui arrivent d’Utah Beach, retraitant face au Débarquement.

> Sainte-Marie-du-Mont – Monuments et vestiges > Sainte-Marie-du-Mont – Musée > Sainte-Marie-du-Mont – Musée > Sainte-Marie-du-Mont – Musée

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports