Sainte-Mère-Eglise

(50 Manche) La libération

Sainte-Mère-Eglise, ville lettrineLa 82nd US Airborne surprend les Allemands Le largage d’unités parachutistes sur les arrières du Mur de l’Atlantique, dans la nuit du 6 juin 1944, doit assurer la réussite du débarquement de la force d’invasion. Les avions qui transportent les hommes de la 82nd US Airborne Division subissent un violent tir de la Flak, lorsqu’ils abordent la côte occidentale du Cotentin; des avions sont touchés et plusieurs sont détournés de leurs itinéraires. Vers 1 heure, une maison en feu illumine la place de Sainte-Mère-Église, le tocsin retentit et les habitants tentent d’éteindre l’incendie. Quand les C47 larguent les premiers parachutistes au dessus du bourg le désordre est total, les civils se réfugient dans les abris, les Allemands abattent plusieurs parachutistes. À l’extérieur, le Lieutenant Colonel Krause, chef du 3rd Batallion du 505th Parachute Infantry Regiment, rassemble 158 parachutistes, en silence il verrouille les accès et à l’aube il s’empare de Sainte-Mère-Église, et fait une trentaine de prisonniers.

> Sainte-Mère-Eglise – Monuments et vestiges > Sainte-Mère-Eglise – Musée

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports